quel fil pour attrape rêve

diy -

Quel fil utiliser pour faire un attrape rêve?

de lecture

Tu souhaites créer toi-même un attrape-rêve? Mais tu ne sais pas quel fil est le plus adapté pour sa réalisation? Quel type de ficelle utiliser? Son diamètre, sa longueur?

Chez Passion Attrape Rêve, nous avons fait le tour de la question et te proposons une synthèse des possibilités qui s'offrent à toi en la matière.

Pour tisser la toile de ton capteur de rêve, il faut choisir un fil solide, de préférence un fil à broder en coton perlé qui ne s'effilochera pas à cause des frottements lors du tissage. Mais pour un aspect esthétique et original, tu peux également utiliser de la laine ou de la babiche.

Avec cet article tu sauras exactement:

  • Quel fil utiliser pour la conception de ton Attrape-Rêve
  • Quand et pourquoi recourir à un certain fil plutôt qu'un autre suivant ta situation
  • La différence entre les différents types de fils, leurs avantages et leurs inconvénients

Alors pour ne pas perdre le fil de l'histoire... dénouons ensemble l'éventail des possibilités qui s'offrent à toi, c'est parti!

 

tissage attrapes-rêves

 

Quel fil choisir pour bien tisser un attrape rêve?

Afin de s'y retrouver dans cette pluralité de ficelles qu'on peut trouver dans le commerce, nous avons fait le choix de classer les différents types de fils existants dans deux familles distinctes: les fibres naturelles et les fibres synthétiques.

 

1. Fibre naturelle d'origine animale ou végétale

Parmi les fibres naturelles il faut faire la distinction entre celles d'origine animale et celles issues de végétaux. Cela peut avoir un sens si l'on est de sensibilité végane par exemple.

 

A. Les liens d'origines animales

Laine: Disponible dans toutes les couleurs, toutes les densités et pour toutes les bourses, la laine peut apporter à ton attrape-rêve un effet cocooning et aérien. De la laine de mouton mérinos, à la toison dense, à la laine d'alpaga, rare et fragile, le choix est large. Fils classiques, poilus ou fantaisie, tu trouveras forcément une laine adaptée à ton projet et à ton budget.

Soie: Souple, résistant et très doux, ce fil est issu du cocon que tissent les "vers à soie", les chenilles du papillon Bombyx du mûrier. Du fil à broder de soie ovale au cordon de soie japonaise en passant par le fil en soie perlée et le cordon en soie roulottée, les amatrices de fils fins et chatoyants trouveront leur bonheur.

Babiche: Type de lanière de cuir fabriquée traditionnellement par les peuples autochtones à partir de cerf ou d'orignal. La babiche est utilisée, entre autres, pour tresser des raquettes à neige, fixer des pointes de flèches et des peaux de tambours, ou encore pour tisser des attrapes-rêves. Ce terme provient d'un mot algonquien qui signifie "fil" (assabâbish en Ojibwé).

 

babiche couleur naturelle

 

B. Les ficelles d'origines végétales

Coton: Sûrement la matière la plus utilisée et la plus facile à trouver. Le coton est la fibre végétale entourant les graines de cotonniers. Transformé en fil, on le retrouve dans de nombreux vêtements ainsi que dans nos draps ou nos serviettes.

Jute: Issue de la plante du même nom, la fibre de jute est surtout utilisée pour la confection de sacs d'emballage et de transport. À cause de sa forte teneur en lignine, elle a un aspect plus brut que le coton par exemple. Cela peut apporter un aspect plus "authentique" à ton attrape-rêve.

Lin: Le "lin fibre" est une plante herbacée annuelle à croissance rapide. Les premières traces de lin textile datent de plus de 12 000 ans! Textile naturel et anallergique, les fils issus de cette fibre végétale permettent de tisser des habits confortables et élégants.

Chanvre: La culture du chanvre agricole (à ne pas confondre avec son cousin le chanvre indien ou cannabis) remonte à plus de 8 000 ans. Les fibres de cette plante ne sont pas très douces mais elles sont très résistantes et antibactériennes (ce qui permet d'éviter les mauvaises odeurs). Le chanvre résiste à la lumière, la chaleur, l'humidité et aux insectes.

Sisal: Issu d'un cactus subtropical, l'agave, le sisal est une fibre végétale surtout utilisée dans la confection de tapis, de sols et de revêtements naturels. D'aspect plutôt brut visuellement, il est assez doux et agréable au toucher. Cependant le sisal résiste mal à l'eau et il craint les tâches.

 

fil et cordon de soie

 

2. Fibre synthétique

La fibre synthétique est une fibre produite à partir de matières synthétiques, obtenues par synthèse de produits chimiques (comme les hydrocarbures).

Polyester: Le polyester n'absorbe pas l'humidité et a un toucher assez rêche, contrairement au coton qui a un toucher doux. Son élasticité et sa résistance à la lumière sont très bonnes, et il n'est pas attaqué par les mites et les moisissures. L'entretien du polyester est facile alors que celui du coton délicat.

Polypropylène: Les principales propriétés du fil Polypropylène sont la résistance élevée à la traction, la résistance à la moisissure et aux effets dommageables de l'eau. On le retrouve souvent dans la fabrication des cordages pour bateau.

Nylon: Existant en couleur "transparente", le fil en nylon peut être utilisé pour la pratique de la pêche. En version "élastique" il peut servir pour la création de tes bijoux. Résistant un peu moins bien aux U.V. que le polyester, il est cependant plus soyeux et possède une résistance plus élevée à l'abrasion que celui-ci.
Le fil en nylon tressé a l'avantage de ne pas s'étirer.

 

fil et ficelle coloré

 

Comparatif des caractéristiques des différents cordages

Voici un tableau soulignant les caractéristiques techniques de différents cordages constitués de divers matériaux. On y compare:
3 fibres synthétiques: Nylon, Polypropylène et Polyester
3 fibres naturelles: Chanvre, Sisal et Coton.

tableau comparatif fibres naturelles vs fibres synthétiques

 

Comme on peut le voir, un attrape-rêve conçu avec une fibre synthétique sera plus adapté à une utilisation extérieure, même s'il est exposé à la pluie ou à l'humidité. Cependant il faudra prendre garde à ne pas l'exposer directement aux rayons du soleil trop longtemps.

Si le capteur de rêve qu'on souhaite réaliser est destiné à être installé à l'intérieur, au sec, il vaut alors mieux privilégier l'utilisation d'un fil issu d'une fibre naturelle. Non seulement il résistera mieux aux U.V. du soleil s'il est placé près d'une fenêtre, mais il sera également plus sain pour ton intérieur.

Astuce: La toile tissée peut également être remplacée par des ouvrages aérés au crochet ou en dentelle pour fabriquer un capteur de rêves moins fidèle à ses origines mais tout aussi esthétique.

 

fil naturel et ficelle couleur

 

Quel cordon utiliser pour recouvrir le cercle?

Si tu as de la patience et du temps devant toi, il est tout à fait possible de recouvrir l'anneau de ton attrape-rêve de fil à broder. Tu peux en trouver en coton perlé, métallisé, mouliné uni ou multicolore pour des effets originaux (malgré son faible diamètre).

Plus communément on utilise des éléments plus larges afin de ne pas trouver cette tâche trop ardue. On peut se servir de rubans de cuir ou de nubuck. Appelé aussi "suède", il s'agit ici de cuir de daim.

On peut également recourir à des rubans en dentelle, en satin ou en velours selon l'effet désiré.

Notre préférence va à la suédine, une matière veloutée (entre le cuir et le daim) qui imite le suède et qui est disponible en plusieurs coloris.

On peut aussi, selon le cas, utiliser de la corde pour macramé, du ruban en liège, ou décider de faire le tour de l'anneau au crochet. Il est également possible de ne pas du tout recouvrir l'anneau si on trouve celui-ci esthétique!

 

 

cordes pour macramé

 

 

Quel diamètre de fil privilégier?

Ici, pas de règle! Voici tout de même quelques pistes pour les débutants.

1. Pour le tissage du filet

Même si les ficelles qu'on utilise le plus souvent pour tisser la toile ont un diamètre compris entre 0,75 mm et 1 mm, il est tout à fait possible de prendre un fil plus fin pour un effet discret et délicat, ou plus large pour faciliter le travail manuel d'un enfant par exemple.

 

2. Pour habiller le cerceau

Cela dépend du temps et de la patience dont tu disposes et de la taille de l'anneau à habiller! Plus la cordelette sera large et plus vite l'enrobage du cerceau sera réalisé. Cependant il faut veiller pour une question esthétique à ne pas dépasser un diamètre de ruban équivalent à un lacet de chaussure.

 

différents diamètres de fils

 

Quelle longueur de fil prendre?

Il n'existe pas de formule mathématique toute faite pour savoir de quelle longueur de fil on a besoin car chaque individu a sa propre façon de travailler, plus ou moins serré, plus ou moins tendu... Voici néanmoins de quoi se faire une idée approximative.

1. Pour la toile du capteur de rêve

Longueur de fil nécessaire = environ 10 x le diamètre de l'anneau + 30%

Par exemple: pour un anneau de 20 cm de diamètre, tu auras besoin d'environ:
(10 x 20) + 30%
200 + 30%
200 + 60 = 260 cm, soit environ 2m 60 de fil.

 

2. Pour garnir le pourtour de l'anneau

Si tu utilises par exemple de la suédine pour entourer ton anneau:

Longueur de ruban nécessaire = environ 8 x le diamètre de l'anneau

Par exemple: pour un anneau de 20 cm de diamètre, tu auras besoin d'environ:
8 x 20 = 160 cm, soit 1m 60 de ruban.

 

toile et fil d'araignée

 

Notre sélection de ficelle en un coup d'oeil

  • Pour les petits attrapes-rêves (style bijoux): Fil polyester ciré de 0,75 mm
  • Pour les attrapes-rêves suspendus à l'extérieur: Fil nylon tressé de 1 mm
  • Pour les capteurs de rêves suspendus à l'intérieur: Fil à broder en coton perlé de 1 mm ou Fil en coton ciré de 1 mm

Notre sélection est donnée à titre indicatif. C'est une bonne base pour commencer mais sache que tout est possible! La vraie limite est celle de ton imagination...

 

Tisse ton attrape-rêve comme un véritable amérindien

Tu as pu prendre connaissance des différents types de fils et de ficelles à ta disposition pour pouvoir tisser ton capteur de rêve de manière appropriée.

Maintenant que tu sais quel fil utiliser pour la création de ton propre attrape-rêve, rien ne t'empêche d'en créer également pour tes ami(e)s ou de les aider dans leurs propres réalisations.

Si tu souhaites respecter les traditions amérindiennes, tu peux te servir de ce que les Indiens d'Amérique utilisaient pour attacher leurs pointes de flèches, fabriquer des raquettes à neige ou bien faire des capteurs de rêves: le tendon! Mais ce n'est pas facile de s'en procurer et surtout à utiliser.

Pour pallier à ces inconvénients, tu peux utiliser de la babiche artificielle! Elle imite le rendu du tendon qui pouvait être utilisé autrefois et se trouve être simple d'utilisation. 

Les utilisations de cette fibre plate et cirée sont si nombreuses que nous avons souhaité te la proposer. Ces écheveaux de babiche artificielle sont de la taille idéale pour fabriquer, réparer et suspendre tes petits objets amérindiens.

Découvre-la dès maintenant en cliquant sur l'image ci-dessous. 👇

 

fil pour attrape rêve en babiche

 

 

Le Grand Manitou

 

 

 

 

 

 

"L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’est qu’un fil de cette toile. Quoi qu’il fasse à la toile, il le fait à lui-même."

Chef Seattle


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Reçois nos articles dans ta boite email.