légende wendigo

La légende du Wendigo

de lecture

Tu ne connais pas l'effrayante légende du Wendigo? Ou tu en as entendu parler et souhaites en savoir plus à son sujet? Qui est-il? D'où vient-il?

Faisant parti des mythes et légendes transmis oralement chez les indiens d'Amérique, l'histoire du Wendigo a de quoi faire froid dans le dos! Si tu es à la recherche de frissons, ce qui suit pourrait bien t'inspirer pour ton prochain déguisement d'Halloween...

La terrifiante légende amérindienne du Wendigo met en scène une créature isolée vivant dans les froides forêts du Canada. Se délectant de chair humaine, il est associé au cannibalisme et à l'expression de la noirceur de l'âme humaine.

Après la lecture de cet article tu sauras:

  • Qui est le wendigo et à quoi il ressemble
  • Pourquoi les indiens d'Amérique du Nord le craignent autant
  • Ce que l'on nomme par "psychose du wendigo"

Alors, pour conter une histoire digne d'un film d'épouvante lors de ton prochain feu de camp, sois attentif et... surveille tes arrières!

 

windigo

 

Qui est le Wendigo?

Présent dans les contes et les légendes de nombreuses nations amérindiennes, le Wendigo (ou Windigo) est une créature fantastique du folklore des Premières Nations. Wendigo se dit au pluriel: wendigowak ou wendigos. La plupart des légendes et histoires orales dépeignent le wendigo comme un monstre anthropophage hantant les bois, en particulier en hiver, à la recherche d'humains égarés afin de rassasier sa faim de chair fraîche.

Issu de la mythologie des indiens algonquins vivant au Canada, ce personnage surnaturel est également décrit comme étant un esprit maléfique possédant les humains et les rendant cannibales.

Wendigo n'est pas un nom propre et on pourrait actuellement traduire ce terme par "cannibale maudit". Les amérindiens en donnent une traduction légèrement différente mais tout aussi intéressante: "l'esprit malin qui dévore l'humanité".

Il est difficile de définir les wendigowak car ils représentent en fait plutôt une catégorie de créatures qui ont des caractéristiques similaires mais aussi différentes. Toutefois, leur caractéristique principale et commune est la terreur indicible qu'ils provoquent chez les amérindiens!

 

wendigowak

 

Apparence physique des Wendigowak

Véritable représentation de la mort, on le décrit comme étant décharné et squelettique, des lambeaux de chair accrochés à ses os. Il ne possède pas de lèvres ni d'orteils (déformations physiques faisant penser aux lésions dues à la famine et aux engelures). Les minces fragments de peau qui lui restent sont de couleur grisâtre. Il se distingue par des yeux rougeoyants et profondément enfoncés dans leurs orbites. Il possède des canines jaunâtres et une très longue langue.

Il est capable de pousser des hurlements terrifiants qui ont le pouvoir de paralyser ses victimes potentielles, les laissant à sa merci sans possibilité de s'enfuir. Enfin, pour compléter le tableau, il se dégage de lui une odeur nauséabonde de décomposition.

Rapide dans ses déplacements et doté d'une force surhumaine, il est presque invincible. Dans certaines traditions amérindiennes on le décrit comme un géant mesurant 4,5 à 5 mètres de haut.

On le surnomme parfois le géant au coeur de glace. Sous cette forme, le wendigo ressemble à d'autres créatures mythologiques amérindiennes comme le mechuge/wechuge des indiens athapascans (nord-ouest du Canada et Alaska), qui est lui aussi un géant anthropophage fait de glace.

Les wendigowak peuvent prendre momentanément une apparence humaine afin de mieux tromper leurs futures proies, mais ils restent démasquables à cause de leurs yeux rouges.

 

wendigos

 

Les origines du Windigo

La croyance au wendigo était attestée chez les Amérindiens de culture algonquienne, et particulièrement les tribus Ojibwe, Micmac, Cri, Innu et Naskapi.

À l'origine, ce terme désignait le "Hibou" mais, depuis quelques siècles, il est devenu le nom de cette créature nocturne, sauvage et malfaisante.

Le wendigo était fortement lié au tabou du cannibalisme, interdit très fort dans les cultures amérindiennes. On l'associait également au froid et à l'hiver, période où la famine frappait les communautés et où la tentation de se livrer au cannibalisme était la plus forte. Le Wendigo serait un mythe basé sur la personnification des difficultés de l'hiver et le tabou du cannibalisme.

 

windigo amérindien

 

La légende du wendigo a été mentionnée pour la première fois dans les carnets de voyage de l'historien et explorateur Claude-Charles le Roy de la Potherie, dit Bacqueville de la Potherie (1663-1736), plus précisément dans son étude intitulée "Histoire de l'Amérique septentrionale".

Plus tard, entre 1880 et 1920, de nombreux colons témoignèrent avoir aperçu un windigo aux alentours de Roseau, une petite ville dans le nord du Minnesota. À chaque apparition de la bête on observait des morts inexpliquées. Ces étranges phénomènes cessèrent le jour où le windigo disparut.

Selon les légendes, le premier windigo de l'histoire serait issu du pacte qu'un homme aurait passé avec le diable. Celui-ci souhaitait sauver sa tribu et a été transformé, à sa demande, en un guerrier féroce. Toutefois, le jour où la tribu s’est retrouvée hors de danger, celle-ci a banni l’homme transformé en wendigo et l’a forcé à vivre en paria. Elle le trouvait bien trop dangereux pour lui permettre de continuer à vivre dans sa communauté.

 

wendigos mi-homme mi-cerf

 

Pourquoi un être humain se transforme en Wendigo?

Il ne faut pas perdre de vue que les Wendigos sont à l’origine des êtres humains comme toi et moi. C’est leur transformation qui les a amenés à devenir des wendigowak. Mais pourquoi une telle transformation? Il existe en fait plusieurs causes possibles:

  • Cannibalisme: Le tabou du cannibalisme était extrêmement fort dans les cultures amérindiennes et il était formellement interdit de consommer de la chair humaine, même s'il s'agissait de sauver sa propre vie en cas de famine. Lors des périodes où la nourriture venait à manquer, notamment l'hiver, certaines cultures comme les Cris et les Ojibwés exécutaient une danse satyrique (nommée wiindigookaanzhimowin en Ojibwé) pour rappeler le tabou du cannibalisme et la menace de la transformation en wendigo qui pesait sur ceux qui oseraient violer ce tabou.
  • Lors d'un rêve: Des esprits wendigowak pouvaient se faufilaient dans les rêves des êtres humains afin de mieux les posséder. L'appel par un esprit wendigo ne laissait que peu de chances à son hôte.
  • Rencontre avec un esprit windigo: Une rencontre nocturne hasardeuse dans une forêt sombre et profonde pouvait être l'occasion pour un esprit windigo de posséder un infortuné promeneur. Gare à l'ombre qui rôde dans les forêts reculées!
  • Malédiction d'un chaman ennemi: Un chaman pouvait choisir ce moyen pour se venger personnellement ou pour satisfaire une commande. Toute possession a pour but de pousser l’humain, qui en fait les frais, à devenir anthropophage, ce qui permet à l’esprit wendigo d’assouvir sa faim de chair humaine à travers lui.
  • Comportements excessifs: Un individu se livrant sans retenue à des comportements extrêmes comme la gloutonnerie, la cupidité ou autres excès en tous genres, pouvait se voir transformer en windigo.
  • Pacte avec le diable: Ce rituel de transformation volontaire aurait donné naissance au premier wendigo de l'histoire.

 

capteur de rêves

 

 

Quelles sont les différents stades du passage de l'homme en créature anthropophage?

Une fois possédé par l'esprit d'un windigo, l'individu passe par plusieurs étapes. Il commence d'abord à présenter divers troubles symptomatiques tels qu’une fièvre persistante et une perte d’appétit de plus en plus importante. Il souffre également d'un état dépressif dans lequel il se désintéresse peu à peu de ce qui l’entoure.

Il développe ensuite une insatiable envie de chair humaine. Parallèlement, il devient asocial et de plus en plus agressif et violent vis-à-vis de ses congénères.

Enfin, il se métamorphose littéralement en wendigo et en prend toutes les caractéristiques physiques. La transformation physique d’un être humain en une sorte d’être violent, anthropophage et cruel est la dernière phase du processus de possession par un wendigo. Il ne subsiste alors presque rien de l’individu possédé.

 

loup garou et wendigo

 

Wendigo et Loup Garou

Certaines personnes pourraient voir dans le wendigo une sorte d'équivalent américain du loup-garou. Bien que la créature originale des légendes indiennes n'ait que très peu de choses à voir avec le métamorphe du folklore européen, on peut cependant retrouver quelques points communs:

  • Une transformation sous une forme semi-animale monstrueuse, mi-homme mi-loup pour le lycanthrope et mi-homme mi-cerf pour le wendigo.
  • Les deux créatures peuvent prendre forme humaine à certains moments.
  • Des cas de transmissions par morsures dans la littérature (il faut toutefois noter que les légendes orales amérindiennes n'ont jamais fait mention de tels cas de mode de transmission).

Dans les histoires d'horreur de la culture populaire moderne, les wendigowak pourrait également se rapprocher des vampires ou des sasquatchs (Bigfoot).

 

crâne cerf forêt

 

Comment tuer un Wendigo?

Bien que les wendigowak soient dotés d'une force surhumaine et soient presque invincibles, ils n'en restent pas moins mortels.

On peut venir à bout du windigo:

  • En lui tirant dessus avec une arme projetant des balles en argent
  • En le précipitant dans le feu
  • En faisant fondre son coeur de glace en versant dessus du suif brûlant
  • En éliminant la personne possédée par le wendigo

 

forêt cannibale

 

Psychose du Wendigo

Derrière la légende se cache de véritables psychoses humaines.

Cette possession spirituelle serait à l'origine de la "folie" de certaines personnes chez les algonquins. À tel point qu'on aurait nommé ce syndrome lié à la culture: psychose du wendigo. Ce trouble serait caractérisé par une envie insatiable de consommer de la chair humaine, s'accompagnant d'un comportement violent et associable. Même si ce désordre mental ethno-spécifique a soulevé bien des débats quant à sa véracité et a été controversé, il aurait toutefois disparu au cours du XX ième siècle. 

En lien étroit avec la mort et nos interdits, la psychose du wendigo aurait pu être accentuée suite aux traitements infligés aux populations autochtones par les colons. Les dérives engendrées par ces profonds bouleversements (perte d'identité, alcoolisme, violence, solitude, anxiété, dépression...) ont pu être des leviers de décompensation psychologique parmi les individus de cette population déjà fragilisée.

 

wendigo

 

Cas concret de possession: Swift Runner

Swift Runner (Ka-Ki-Si-Kutchin) était un indigène de la tribu des cris, un personnage grand et musclé, travaillant souvent comme guide pour la police à cheval du Nord-Ouest du Canada. Mais son attirance pour le whisky le transforme en un être violent et incontrôlable à tel point que la police le renvoie dans sa tribu...

Peu de temps après, et pour les mêmes raisons, lui et sa famille se font expulser de leur tribu. Swift Runner se réfugie alors dans la forêt avec sa femme et ses cinq enfants.

Quelques mois plus tard, un chef cri affirme que Swift Runner est "devenu cannibale", et un chasseur raconte même que toute la famille de Swift avait été tuée dans les bois.

 

swift runner windigo

 

Alors qu'une enquête infructueuse avait été menée, c'est Swift Runner lui-même qui est allé voir la police, leur disant que sa femme s'était suicidée et que le reste de la famille était mort de faim. Cependant, voici ce que rapporte un officier de police: "Le prisonnier est arrivé à notre camp au printemps et n'avait pas l'air très pauvre ou maigre ou comme s'il avait été affamé".

Après des jours de recherche sur le camp de Swift, la police a découvert des tas d'os et des crânes humains éparpillés à proximité.

Certains os étaient secs et creux, même vides de moelle. Le bruit courra alors que Swift Runner avait été possédé par le Windigo, et que c'est cet esprit carnivore qui le tourmentait, lui donnait des cauchemars, et l'empêchait de vivre avec les siens.

Le 20 décembre 1879, Swift Runner fut le premier homme à trouver la mort par pendaison légale dans les Territoires du Nord-Ouest canadien.

 

psychose du wendigo

 

Défends l'accès à tes rêves et fais barrage au Wendigo!

Tu as pu te rendre compte de la cruauté, de la férocité et de la monstruosité dont pouvait faire preuve le wendigo.

Même si tu sais qu'il est difficile mais pas impossible d'en venir à bout, tu n'as certainement pas envie d'en croiser un sur ta route! Éviter de se retrouver perdu au fin fond d'une forêt glaciale en plein hiver est déjà un bon point.

Mais si tu souhaites éviter que cet être maléfique puisse pénétrer tes rêves et te posséder, il serait sûrement judicieux de lever un véritable bouclier spirituel défensif en acquérant un attrape cauchemar. Garde la peur, la frayeur et l'effroi à une distance respectable en profitant des bienfaits que peut t'apporter un véritable attrape-rêve indien en cliquant sur l'image ci-dessous. 👇

 

attrape-rêve amérindien

 

 

 

Le Grand Manitou

 

 

 

 

 

 

"Un homme quel qu'il soit, ayant toujours suivi l'impulsion de ses instincts, ne peut connaître les remords. Le cannibale ne peut concevoir un doute sur le régime alimentaire qu'il a suivi toute son existence."

Pierre Mac Orlan, Artiste et écrivain (1882 - 1970)


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Reçois nos articles dans ta boite email.