Attrape-Rêves Macramé
Tresse Indienne

  • Promo
  • €31,41
  • Prix régulier €34,90
  • Économisez 10 %
Taxes incluses.

L'offre est terminée
  • En stock
  • Livraison GRATUITE

  • Fan de culture amérindienne et de capteurs de rêves? Tu recherches des matériaux naturels pour ta décoration? Alors, pour un style bohème unique, fais-toi plaisir avec notre sélection fait main "Attrape Rêves Macramé Tresse Indienne".

    Confectionné à la main avec 100% de fil de coton, cet Attrape-Rêves Macramé apportera de la chaleur à ton intérieur. D'une conception évoquant les coiffures indiennes, cette pièce unique créera un sentiment d'harmonie et de confort. Pièce artisanale au design boho, ce modèle d'attrape-rêves en macramé apportera du relief à ta décoration grâce à ses tresses en fil de coton. Il apportera chaleur, confort et joie à tout le monde à la maison et sa grande taille ne laissera personne indifférent.

    Le savais-tu? Durant la guerre du Vietnam, les amérindiens qui étaient enrôlés pour le compte des États-Unis en tant que pisteurs ont permis de faire une découverte scientifique insoupçonnable. En effet, on s'aperçut que dès qu'on leur rasait les cheveux ils perdaient leur instinct et leur sixième sens en tant que pisteur. Pour être efficace sur le terrain on les a donc exemptés de coupe militaire. Les cheveux agissent donc comme une sorte d'antenne pour recevoir des images du monde subtil qui nous entoure.

    Le rôle de l'attrape-rêve est quant à lui de capter les mauvais rêves et autres énergies négatives et de les garder prisonniers dans les mailles de son filet jusqu'au premières lueurs du matin où ils seront détruits.


    • Attrape-Rêves entièrement Fait Main 👋
    • Pièce Unique: tu ne trouveras pas deux exemplaires exactement identiques
    • Diamètre de l'Anneau: 25 cm
    • Longueur totale: 155 cm
    • Matière fil: 100% Coton
    • LIVRAISON STANDARD OFFERTE

    Le macramé est une sorte de textile produite à l'aide de techniques de nouage (plutôt que de tissage ou de tricot)

    On pense que le macramé est originaire des tisserands arabes du XIIIe siècle. Ces artisans nouaient le fil en excès le long des bords des tissus tissés à la main pour en faire des franges décoratives sur les serviettes de bain, les châles et les voiles. Le mot espagnol macramé est dérivé de l'arabe "migramah", dont on pense qu'il signifie "serviette rayée", "frange décorative" ou "voile brodé". Après la conquête mauresque, l'art a été transporté en Espagne, puis en Italie, notamment dans la région de Ligurie, et s'est ensuite répandu en Europe.

    Les marins européens fabriquaient des objets en macramé en dehors des heures de navigation, pour décorer leurs navires, leurs couteaux et leurs bouteilles de vin, et les vendaient ou les troquaient à terre, diffusant ainsi cet art dans des endroits comme la Chine et le Nouveau Monde (Amérique du Nord et du Sud).

    Les bijoux en macramé sont devenus populaires en Amérique au sein des "mouvements hippies", à partir des années 70, en utilisant surtout des nœuds carrés et des nœuds de grand-mère. Les matériaux utilisés dans le macramé sont notamment des cordons faits de ficelle de coton, de lin, de chanvre, de jute, ou de cuir, en les combinant avec des perles de bois ou de verre faites à la main et des éléments naturels comme l'os, le coquillage et les pierres.