Attrapes-Rêves

Petits, grands ou géants, nos Attrapes-Rêves sauront s'adapter à ton environnement. Tu vas pouvoir bénéficier de leurs bienfaits où que tu sois!

 

Notre rapport aux rêves

Tout le monde rêve. Des psychologues tels que Sigmund Freud et Carl Jung ont tenté d'interpréter les rêves et nos pensées subconscientes. Bien que ces scientifiques modernes aient fourni de multiples théories et de vastes quantités d'analyses écrites, ils ne sont en aucun cas les premiers à s'être attaqués à ce sujet éternel et insaisissable.

L'interprétation des rêves a directement influencé les croyances culturelles et spirituelles des Amérindiens pendant des siècles. Les Amérindiens croient que les rêves influencent l'âme consciente du rêveur, agissant souvent comme un moyen de changer les traits de personnalité tels que la confiance, la maturité, la gentillesse et la loyauté.

Le capteur de rêves est l'une des plus belles histoires de la mythologie autochtone nord-américaine. Être un rêveur (Wise One) était une position très honorée dans une tribu ou une nation. Aujourd'hui, nous sommes tellement occupés par la vie moderne que les visions du temps des rêves doivent venir pendant le temps de sommeil pour attirer notre attention.

Les capteurs de rêves nous permettent d'être attentifs aux dons du temps des rêves et de prendre conscience des talents et des trésors qui se trouvent en chacun de nous. La réalité du temps des rêves est aussi ancienne que notre univers et ouvre toutes les portes possibles à tous les niveaux de conscience.

 

Attrape-Rêves: Qu'est ce que c'est ?

Dans de nombreuses tribus amérindiennes, un attrape-rêves est un cerceau de saule plié à la main, dans lequel est tissée une toile ou littéralement, un filet. Le capteur de rêves comprend également des éléments tels que des plumes et des perles. Ils sont traditionnellement suspendus aux berceaux des enfants comme une forme de protection et agissant comme un bouclier.

Toutes les parties de l'authentique attrape-rêves amérindien ont une signification liée au monde naturel.

  • La forme du capteur de rêves est un cercle car il représente le cercle de la vie et la façon dont des forces comme le soleil et la lune voyagent chaque jour et chaque nuit dans le ciel.
  • La toile du capteur de rêves capte les mauvais rêves pendant la nuit et les élimine le jour venu.
  • Quant aux bons rêves, les plumes agissent comme un doux toboggan qui leur permet de descendre en douceur sur la personne endormie sans être dérangée.
  • La signification des perles qui ornent souvent le capteur de rêves n'est pas toujours claire. Selon certains Amérindiens, les perles symbolisent l'araignée - la tisseuse de toile elle-même. Certains pensent qu'elles représentent les gouttes de rosée au petit matin. D'autres croient que les perles matérialisent les bons rêves qui ne pouvaient pas passer à travers la toile, immortalisés sous forme de charmes sacrés.

On peut faire remonter l'origine des capteurs de rêves aux Ojibwés. Le peuple Ojibwé est à l'origine du mouvement et, avec le temps, les capteurs de rêves ont été adoptés par d'autres tribus, cultures et même nations.

Cette adoption a été rendue possible par le biais de mariages mixtes, d'échanges commerciaux ou des deux. Les capteurs de rêves ont été largement adoptés par les Amérindiens dans les années 1960 et 1970, à la suite du mouvement pan-indien.

Les capteurs de rêves sont considérés comme un symbole d'unité entre de nombreuses cultures et régions indigènes. Il est également considéré comme une expression commune de l'identité amérindienne.

 

Origine et légende du premier capteur de rêve

Il y a longtemps, quand le monde était jeune, un vieux chef spirituel lakota se trouvait sur une haute montagne. Sur la montagne, il a eu une vision. Dans sa vision, Iktomi - le grand magicien et professeur de sagesse - est apparu sous la forme d'une araignée.

Iktomi lui a parlé dans une langue sacrée. Seuls les chefs spirituels des Lakota pouvaient comprendre. Tandis qu'Iktomi parlait, il prit le cerceau de saule de l'aîné - sur lequel se trouvaient des plumes, du crin de cheval, des perles et des offrandes - et se mit à tisser une toile.

Il a parlé à l'aîné des cycles de la vie et de la façon dont nous commençons notre vie de nourrisson. Nous passons ensuite à l'enfance et à l'âge adulte. Enfin, nous passons à la vieillesse où nous devons être pris en charge comme à notre plus jeune âge, complétant ainsi le cycle.

"Mais", dit Iktomi en continuant à tisser sa toile, "à chaque époque de la vie, il existe de nombreuses forces - certaines bonnes et d'autres mauvaises. Si vous écoutez les bonnes forces, elles vous guideront dans la bonne direction. Mais si vous écoutez les mauvaises forces, elles vous blesseront et vous dirigeront dans la mauvaise direction".

Il a poursuivi : "Il y a de nombreuses forces et différentes directions qui peuvent aider ou interférer avec l'harmonie de la nature et aussi avec le Grand Esprit et tous ses merveilleux enseignements".

Pendant que l'araignée parlait, elle continuait à tisser sa toile... en partant de l'extérieur et en se dirigeant vers le centre. Quand Iktomi finit de parler, il donna la toile à l'aîné Lakota et dit : "Tu vois, la toile est un cercle parfait, mais il y a un trou au centre du cercle."

"Utilisez la toile pour vous aider, toi et ton peuple... à atteindre vos objectifs en utilisant vos idées, vos rêves et vos visions. Si vous croyez au Grand Esprit, la toile captera vos bonnes idées, et les mauvaises passeront par le trou". (Note : Certains groupes croient que les mauvaises idées sont prises dans la toile et que les bonnes idées passent à travers jusqu'à l'individu. L'une ou l'autre explication est acceptable).

L'aîné des Lakota a transmis sa vision à son peuple. Maintenant, les Sioux utilisent les capteurs de rêves comme la toile de leur vie. Traditionnellement, elle est accrochée au-dessus de leur lit ou dans leur maison pour filtrer leurs rêves et leurs visions. Les bons rêves sont capturés dans la toile de la vie et emmenés jusqu'à eux... mais les mauvais rêves s'échappent par le trou central et n'en font plus partie. (Note : Certains groupes croient que les mauvaises idées sont prises dans la toile et détruites aux premières lueurs du matin. L'une ou l'autre explication est acceptable).

Les Lakota croient que l'attrape-rêves détient le destin de leur avenir.

Attrape rêves décoration ou pouvoir mystique ?

Le capteur de rêve, cet artefact au pouvoir mystique ? D'après les légendes, cet objet prend au piège les cauchemars au moment où l'on dort. Il filtre les pensées autodestructrices pour n’en laisser que les constructives. Les énergies positives qui s’échappent de ses filets vont se réfugier derrière les plumes qui sont suspendues au fameux cercle de vie (anneau).
En pratique, l’A
ttrape-Rêve (Dreamcatcher en anglais) conserve les belles images de nous-mêmes, et celles d’autrui. Et ça marche si l’on y croit ! Toute mauvaise pensée enfouie est brûlée par les premières lueurs du jour. En effet, la légende veut que cet objet prenne place près de la fenêtre. Ainsi, il supprime les cauchemars prisonniers de ses mailles grâce à la puissance du soleil. Mais beaucoup préfèrent l’installer au-dessus du lit. C’est aussi une autre façon d’écarter les ondes négatives.


Si tu as un enfant, à la place des doudous musicaux, accroche au-dessus de son berceau un capteur de rêve. On sait que même les petits font de mauvais rêves la nuit. On les entend pleurer, crier, etc. Dans ce cas, cette pièce artisanale issue de la culture amérindienne pourra l’aider à avoir un bon sommeil. Elle conserve les jolis songes de ta progéniture tout en le mettant à l’abri des images cauchemardesques.
En plus de te protéger contre les mauvaises ondes, l’
attrape rêve indien est aussi un élément décoratif très apprécié.

 

Les légendes du capteur de rêves artisanal

L’histoire du capteur de rêve varie d’une tribu à une autre. La culture huronne fait la part belle aux songes, selon laquelle, le Grand Esprit à l’origine du monde communique avec les hommes durant leur sommeil. Et toutes les pensées qui s’éveillent ou qui se créent à ce moment-là ne sont en fait que l’expression intime des besoins de l’âme. Un attrape rêve intervient pour les contrôler.

 

D'après la légende, cet objet mystique a été conçu suite à une mésaventure subie par un chasseur amérindien. Un jour, alors qu’il partait à la chasse comme à son habitude et qu’il traversait les fleuves et les rivières, il découvrit une imposante grotte. Il s’y rendit dans l’espoir de trouver de quoi nourrir ses frères et ses sœurs. En y entrant, il fit face à une bête féroce. Tout d’un coup, le jeune homme prit la fuite. Il parvint à rentrer chez lui sain et sauf. Mais malheureusement, il n’apporta rien à manger à sa fratrie.
Depuis cette rencontre, l’image de cet animal le hantait nuit et jour. Il n’arrivait plus à dormir sereinement. Jusqu'au jour où il décida d'aller dormir dans la forêt. Cette nuit là il ne fit aucun cauchemar. À son réveil il aperçu au-dessus de sa tête, entre les arbres, une toile d’araignée qui  brillait sous les premières lueurs de l’aube. Il revenait alors chaque nuit à cet endroit pour y dormir sur ses deux oreilles.

 

Une autre légende de la tribu Objibwé raconte qu’il y avait une araignée du nom d’Asibikaashi qui avec le temps ne parvenait plus à tisser sa toile sous le lit des enfants et proposa aux femmes du village d’en faire autant avec des fibres naturelles et un cerceau en bois. Celles-ci n’ont pas hésité à soulager l'araignée en créant l'attrape rêve !

 

Les Micmacs, quant à eux, croient en l’histoire de la petite araignée qui évoque sa tristesse à une grand-mère en train de coudre du textile. La petite bête demande à la vieille dame pourquoi tout le monde a peur d’elle. Attristée de la voir dans cet état, la couturière lui dit : « dorénavant, chaque fois qu’une araignée tisse sa toile au-dessus du lit, celle-ci servira de piège à souci ».

 

Que tu crois ou non à ces légendes, un attrape rêve au tissage qui reprend l’aspect de la toile d’araignée te délivre de tout ce qui te tire vers le bas. Il te protège contre les mauvais esprits. Il suffit de tenter l’expérience avec l’un de nos modèles sur-mesure. Même s’il est possible de se tourner vers un attrape rêve à réaliser soi même, le plus simple est de privilégier les œuvres de nos artistes et créateurs aguerris ! Dans tous les cas, n'oublie pas de purifier ton artefact avant de l'utiliser pour la première fois afin que la magie opère. Il pourra ainsi agir comme filtre de tes pensées les plus enfouies.

La culture Amérindienne est un savant mélange entre le respect de la force de la nature et celui de nos ancêtres. Ces deux concepts se retrouvent dans toutes leurs créations, et notamment dans les attrapes rêves. Liant aspect naturel, par le matériau qui le compose, et aspect artisanal, notre attrape rêve bambou saura fièrement représenter cette culture chez toi.

 

Lorsque tu acquiers un attrape-rêves ou un objet inspiré d'un attrape-rêves chez Passion Attrape Reve, non seulement tu soutiens les artisans et les passionnées comme nous qui travaillons dur pour te sélectionner les meilleurs produits, mais tu honores également les traditions séculaires qui les ont inspirés!

Fais de beaux rêves...