Babiche
Tendon artificiel

  • Promo
  • Prix régulier €6,90
Livraison Offerte

L'offre est terminée
  • En stock
  • Livraison GRATUITE

  • Tisse ton attrape-rêve comme un véritable amérindien grâce à la Babiche artificielle inspirée des peuples anciens.

    La babiche est un type de corde traditionnelle fabriquée par les peuples autochtones à partir de lanières de cuir de cerf ou de wapiti. Peau travaillée traditionnellement et utilisée par les peuples anciens, la babiche a longtemps servi à confectionner une foule d'objets utiles.

    Taillée en lanière, la babiche est utilisée, entre autres, pour tresser des raquettes à neige, des filets de pêche ou des capteurs de rêves, pour fixer des peaux de tambour, des pointes de flèches et autres objets, mais également pour réparer des assises de chaises, des canots et des traîneaux traditionnels.

    Bien que le terme semble d’origine franco-canadienne, il provient d’un mot algonquien qui signifie "corde" (ababich en mi’kmaq) ou "fil" (assabâbish en ojibwé).

    De nos jours, elle procure une touche rustique au mobilier et à l’art amérindien comme avec ces amulettes que sont les attrapes-rêves.

     

    • Babiche artificielle
    • Imite parfaitement la vraie babiche pour un visuel plus authentique 
    • Fil plat d'une largeur de 1 mm
    • Longueur totale: 10 m
    • Toucher naturel pour une expérience de tissage agréable
    • Fil polyester ciré
    • Couleur: naturelle
    • LIVRAISON STANDARD OFFERTE

     

    Qu'est-ce-que la babiche?

    À l'origine, la babiche est une peau de caribou ou d’orignal encore verte, c’est-à-dire qu’elle est crue, donc non tannée.

    La babiche est un type de corde durable que l’on utilise pour tresser et lacer une foule d’objets, dont des sièges de canot, des lignes de harpon, des cordes d’arc, des raquettes de crosse, des courroies de portage et des serre-tête. Des sacs finement tressés sont également fabriqués à partir de babiche, tout comme des licols pour chevaux et d’autres sangles de transport.

    La babiche est un matériau durable et un outil polyvalent fréquemment utilisé par les peuples autochtones, en particulier avant l’arrivée des colons européens.

     

    Comment fabrique-t-on de la babiche?

    Les femmes autochtones fabriquaient la babiche en faisant d’abord tremper le cuir de l’animal pour en retirer les poils et la chair. Puis, elles étiraient le cuir pour le faire sécher et le découpaient en longues lanières étroites. Ces lanières sont ce qu’on appelle la "babiche".

    Les caractéristiques de la babiche (couleur, épaisseur, solidité) varient selon l’animal utilisé, notamment s’il est terrestre ou aquatique. Les tendons et les boyaux des animaux peuvent aussi servir à fabriquer de la babiche.

    « Quand nous faisions la babiche chez nous, il y avait quelqu’un en dehors de la tente qui coupait la peau de caribou gelée avec un couteau de poche de marque Joseph. Il y en avait un autre à l'intérieur qui prenait les lacets à travers une ouverture dans la tente pour les dégeler et un troisième qui tressait les raquettes, c'était un travail à la chaîne. »
    Alexandre Pinette, Innu

    Évidemment, on ne peut tresser toute une raquette à neige avec une seule longueur de babiche. On joint alors deux bouts en faisant une incision sur chacun et en les intégrant l'un dans l'autre. L'enture qui en résulte devient pratiquement invisible une fois séchée.

     

    Utilisation contemporaine de la babiche

    Dans certaines communautés, la fabrication de la babiche est un artisanat transmis de génération en génération. Bien qu'on utilise parfois encore la babiche pour tresser ou lacer certains objets, on utilise surtout des cordes synthétiques pour fabriquer les raquettes et les filets d'aujourd'hui.

    Plus facile à travailler et avec un rendu tout aussi rustique, la babiche artificielle est de plus en plus employée. Il est possible de la colorer à souhait et d'en obtenir des longueurs plus importantes. Si toi aussi tu veux apporter une touche authentique à tes créations, craque pour la babiche artificielle en polyester ciré avec son toucher "doux" incomparable.